Publié dans Grands classiques, Romans

« Orgueil et préjugés », de Jane Austen

Pour les Anglaises du XIXe, hors du mariage, point de salut ! Romanesques en diable, les démêlés de la caustique Elizabeth Bennett et du vaniteux Mr Darcy n’ont pas pris une ride ! Mais il faut parfois savoir renoncer à son orgueil. Et accepter la tombée des masques pour voir clair dans la nuit. Un classique universel, drôle et émouvant.

!

Alors là, tu vois, ce livre, j’ai envie de dire que c’est la surprise de l’année.

Avant de débarquer sur la blogo (où je sévis depuis un peu plus d’un an dans mon antre principale, la Mare d’Arsinoé la Crapaude), j’en avais vaguement entendu parler, comme de Jane Eyre ou des Hauts de Hurlevent. Mais après, j’ai halluciné devant les « Ômaillegode Mr Darcyyyyyyyyyyyyy !!!!!!!!! » et les « Rhâ lovelyyyyyyy Colin Firth !!! » poussés par les blogpotes.

Car pour moi, Mr Darcy, c’était surtout le mari de Marcie D’Arcy dans « Mariés, deux enfants » (mais si, tu sais, avec Al Bundy !)

!

     

!

Quant à Colin Firth, ce n’était que « l’autre » Mark Darcy dans Bridget Jones (ben oui, j’étais perdu, moi, avec Colin Firth double Darcy), mes yeux ne voyant que Hugh Grant, toujours… *soupir*

(attassion, scène culte !!!)

!

!

C’était donc un peu mal barré…

Mais surtout, pour moi, « Orgueil et préjugés », Jane Austen, littérature victorienne, bla bla bla, ça voulait dire truc chiant avec des descriptions interminables et des longueurs avec la psychologie des personnages qui se prennent la tête dans des manoirs glaciaux paumés dans la lande sous des ciels gris plombés ; des vieilles dentelles sans l’arsenic, c’est-à-dire pas trop mon trip.

Mais la donne a changé quand j’ai lu la critique du récent « La mort s’invite à Pemberley » de PD James (clique sur l’image pour lire le résumé de lancement) (j’ai pas envie de dire trailer, mais je sais pas comment ça s’appelle en vrai…)

!

!

D’emblée, l’idée qu’elle a eu d’écrire une suite à un grand classique de l’époque victorienne sous la forme d’un polar m’a emballée ! Je pense que s’il s’était agi d’un autre roman classique, je n’aurais pas été si intéressée. Mais là, on parlait d’un bouquin qui rendait dingue la moitié de mes blogpotes, quasiment toutes folles amoureuses de Mr Darcy ! J’avais donc très envie de le lire, mais avant, il fallait que je lise « la source ». J’ai donc demandé aux copines quelle édition primait, et toutes sans exception m’ont recommandé la 10/18, préfacée par Virginia Woolf (je te jure, clique pour voir la folie Darcy !)

Si tôt dit, si tôt fait, je me procurai le précieux oppuscule, et en commençait la lecture quelques temps après (je sais pas pourquoi, j’aime bien laisser reposer les livres que j’achète avant de les lire, un peu comme la pâte à pain pour qu’elle gonfle…)

Et là, surprise !

Ce n’était pas du tout ce à quoi je m’attendais !

La plume était vive et acérée, le rythme enlevé grâce aux très nombreux dialogues extrèmement bien écrits, dispensant du coup le lecteur de descriptions fastidieuses grâce à leur acuité.

Quant à l’histoire, à savoir pour résumer grossièrement les aventures amoureuses de jeunes filles de moyennes noblesse qui cherchent (ou plutôt que leur mère cherche) à tout prix à se caser avec un bon parti, eh bien je me suis surprise à faire ma midinette en attendant les déclarations d’amour des uns ou des autres… Cela faisait longtemps, mais alors très longtemps, que ça ne m’était pas arrivé !

Il faut dire qu’on s’attache rapidement à Lizzy, jeune femme très moderne pour son époque, indépendante, féministe, qui nous ressemble à nous autres aujourd’hui (oui bon, avec mes presque 40 balais, j’ai légèrement dépassé la DLC, mais n’empêche…). Et ses démêlés avec l’ombrageux et raide-comme-la-justice Mr Darcy (non, je ne ferai pas de comparaison incluant un manche à balai dans la description), un peu « Je t’aime moi non plus » (hu hu, Gainsbourg à l’époque victorienne !) nous tiennent en haleine tout le long du roman, émaillé de nombres histoires d’amour ou d’amourettes plus ou moins secondaires se rejoignant toutes à la fin.

J’ai carrément A-DO-RÉ !!!

Et pourtout, ça ne me ressemble pas, moi qui ne jure que par l’heroic fantasy et les histoires de céréales qui leurrent.

De serial killer, pardon.

Une fois le livre refermé, je me suis empressée d’aller demander aux blogpotes s’il y avait une suite écrite par Jane Austen, ce qu’il fallait que je lise d’elle. J’ai donc noté pour l’immédiat « Raison et sentiments », et donc « La mort s’invite à Pemberley » de PD James (mais je vais attendre la sortie en poche, ou que le Père Noël me l’amène…)

Nombre m’ont également conseillé la série avec Colin Firth dans le rôle de Mr Darcy, donc. Pourquoi pas, après tout ?

Car je dois bien avouer que j’ai eu un peu de mal à saisir toutes les subtilités de l’histoire, n’étant pas spécialiste de la société victorienne (ou de la haute société anglaise du XIXe) (par contre, j’ai plus de facilités avec les bas-fonds rencontrés dans les Sherlock Holmes ou fréquentés par Jack l’Eventreur ou Dr Jekyll et Mr Hyde) Par exemple, la fuite de Lydia avec Wickham m’a longtemps laissée perplexe. Je ne comprenais pas vraiment quel était le problème… Heureusement, les copines m’ont bien expliqué sur Hellocoton !

Du coup, la mini-série pourrait m’aider à mieux comprendre, et du coup à encore plus apprécier ce roman cu-culte la praline que je relirai sans aucun doute !

!

(cette scène est celle qui, selon moi, résume tout le livre ! Par contre, je n’ai pas trouvé de vidéo en français…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

25 commentaires sur « « Orgueil et préjugés », de Jane Austen »

  1. Ah oui, et j’ai oublié : ce n’est pas un roman cu-culte la praline, c’est un chef d’oeuvre de le littérature anglaise. Nanméo! Du coup j’ai pas encore franchi le pas de lire PD James…

  2. J’aurais dû lire ton billet ici avant de commenter l’autre, puisque je comprends pourquoi on redécouvre J. Austen!

  3. Mr Darcy, l’homme idéal de millions de femmes à travers le monde (moi incluse ^^). En plus du PD James (qu’il faut absolument que je lise), il existe énormément de Follow-on de ce livre culte, plus ou moins réussis, comme Pride & Prejudice & Zombies (si, si j’te jure, ça existe!), nous avons également Mr Darcy Vampire (Jane Austen featuring Twilight ^^) ou encore Darcy’s Diary, plutôt pas mal celui-là!
    De Jane Austen, j’ai une affection particulière pour Northanger Abbey http://meilingreview.blogspot.com/2010/10/lecture-pour-halloween-northanger-abbey.html , roman de jeunesse et parodie de roman gothique, plein d’humour! Et aussi Persuasion, à l’inverse, roman de la maturité, le dernier écrit avant sa mort!

    1. Sacré Darcy ! Je suis sure que c’est pas un hasard si le personnage a le même nom dans Bridget Jones !!! (et le fait que Colin Firth ait endossé les 2 rôles m’a bien paumée, au début !)
      Le livre avec les zombies, j’en ai entendu parler, en bien et/ou mal selon les lectrices ! Par contre, Darcy’s diary peut être intéressant…
      Concernant Jane Austen, après avoir lu tous les comms, ben faut tous que je les lise, du coup !!!
      (Northanger Abbey, ils ont pas fait une série TV récemment ?)
      Bises !

    1. Alors, Emma, Northanger Abbey, Persuasion… j’ai du pain sur la planche !
      Pour le fond noir, j’aime pas trop non plus, mais je voulais un thème bien graphique et celui-là me plai beaucoup. Faut que j’essaie de changer le fond, tiens…
      Merci pour ton avis, bises !

  4. Ah je viens de l’acheter !! j’ai été aussi très intriguée par tout l’engouement autour de ce livre. alors par contre moi j’ai pris l’edition de Pierre Goubert chez folio, car j’ai lu une critique disant qu’elle était plus fidèle que celle de chez 10/18, j’espère ne pas m’^tre trompée pour le coup…
    bises 😉

      1. oui alors par contre je ne sais pas quand je vais le lire car j’ai une pile gigantesque à lire mdr mais je te dirais bien sûr 😉 bises bonne soirée !

  5. Je l’ai lu quasi en même temps que toi, mais comme j’avais vu la série avant, j’ai trouvé qu’il n’y avait pas grand chose de plus dans le livre. Ceci dit c’est très très bien, mais tu verras que le film est extrêmement fidèle au roman. Biz!

  6. J’ai bien ris en lisant ton avis ! Le coup de la scène de Bridget Jones, j’ai adorée ! C’est un de mes moments préférés =)
    Si il me fallait une raison de plus pour le lire, c’est bien ta critique =) Je dois dire que le roman de P. D James m’intrigue de plus en plus. Et puis moi aussi je veux me rajouter à la TRES longue liste de groupies de Mr Darcy ^^

Je t'en prie, donne ton avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s